Une monnaie locale complémentaire (MLC) est une monnaie pouvant être utilisée en complément de la monnaie nationale. Généralement sous forme de monnaie papier (billets certifiés à la Banque de France où 1unité de monnaie locale = 1 euro), cette monnaie complémentaire circule sur un territoire défini par les personnes contribuant à la création de la monnaie. Les adhérents (tous les utilisateurs de la monnaie) décident ensemble des règles de fonctionnement (charte) et des orientations qu’ils donnent à la monnaie.

Cet outil ne représente pas un substitut à la monnaie officielle, c’est un moyen de paiement, au même titre que les chèques ou les tickets-restaurants.

En France, plus d’une quinzaine de monnaies locales complémentaires sont aujourd’hui en circulation (Le Sol-Violette à Toulouse, La Sardine à Concarneau, l’Heol à Brest, l’Eusko auPays Basque, etc.) et une vingtaine sont en projet.